INTERVIEW par Tuttorock.com en français et en italien par Fabio Loffredo ! đŸ’„đŸ’‹

° Bonjour et bienvenue sur Tuttorock.com. Je commencerais tout de suite par parler de vous. Comment sont nés The Pesticides et pourquoi?

    The Pesticides est le fruit de ce que je suis, de ce que nous Ă©tions avec Djipi : des arnarchos-rĂ©voltĂ©s, des ĂȘtres sensibles aux idĂ©es noires bien trop faciles, des punkos-rockos-grungeos passionnĂ©s. Tout simplement, j’crois, des personnes vraies et authentiques.

° Pourquoi un nom si fort?

    Le nom The Pesticides est un mĂ©lange de nos influences respectives. Punk, pour Djipi et grunge pour moi. Djipi des BĂ©rus reprit l’idĂ©e de leur premier nom : La peste, bien noir et tout, et moi, j’ai pris le ”icide” d’Insecticide de Nirvana, vachement acide, comme j’aime. J’voulais aussi avoir un nom universel, comprĂ©hensible dans beaucoup d’langues.

° Êtes-vous deux sƓurs jumelles, car seul le nom d’Elise est connu? Quel est le nom de votre sƓur?

    Elise Bourdeau, c’est moi, c’est nous. Puisque nous, c’est je et je, c’est nous. Nous sommes une et indivisible donc, nous nous prĂ©sentons sous un seul pseudonyme : Elise Bourdeau.

° J’ai lu que tu Ă©tais en train d’agrandir le groupe, j’ai lu aussi pour la disparition de ton pĂšre, parle-moi en.

    Ce 19 mai, Djipi Kraken a cassĂ© sa pipe me laissant abasourdie mais aussi pleine de rage et de motivation. Cette motivation commune, je l’avais seule dĂ©sormais mais, elle m’a permis d’continuer et d’reformer The Pesticides. J’ai dĂ©cidĂ© d’changer la configuration du groupe en y greffant un batteur : Maxime et un bassiste: John et pis, un nouveau gratteux SĂ©bastien. Et, j’peux vous dire, qu’ce sont tous trois de belles personnes ainsi qu’d’sacrĂ©s zicos. Ce 15 septembre, j’ai perdu mon tout, ma version masculine, mon mentor, mon sauveur, mon papa
 Un pĂšre qui m’a transmis l’amour du rock et des lettres. Un pĂšre qui me conseillait et aimait ma musique.

° Comment sont nĂ©es les chansons de l’EP?

    Elles sont nĂ©es de mes angoisses, de mes tristesses, de mes maux qui se sont transformĂ©s en mots griffonnĂ©s sur du papier. Ces maux/mots se sont accompagnĂ©s d’une mĂ©lodie vocale grungie, pis d’une guitare saturĂ©e et d’arrangements vach’ment glauques.

° Quelle signification ont vos textes?

    Mes textes ont toujours un sens profond puisqu’ils viennent de mes tripes. Ils sont un mĂ©lange entre une authenticitĂ© indĂ©niable et des dĂ©nĂ©gations sarcastiques. Ce sont les maux/mots de mon passĂ© et de mon prĂ©sent. Ce sont les mots d’apaches, d’poulbots, d’fondus et d’torturĂ©s.

° Quelles sont vos influences?

    Mes influences sont multiples et diverses. Elles sont littĂ©raires (Burroughs, Rimbaud, Patti, Baudelaire, Hugo, Voltaire, Saint Ex. etc), artistiques (DalĂŹ, Goya, Warhol, Maillol, Michel Ange, Franscisque Poulbot, Raymond Pettibon etc) et musicales (Leadbelly, Pearl Jam, Iggy, Shonen Knife, Michael Jackson, Patti Smith, Nirvana, Oasis, AIC, The Vaselines, GNR, The Strokes, Hole, Flipper, Soundgarden, Stooges, Skid Row, Leonard Cohen, AC/DC, Melvins, Sonic Youth, Metallica, Germs, Bikini Kill, Black Flag etc.).

° Que pensez-vous de cette urgence que nous traversons? La musique est l’une des formes de culture les plus pĂ©nalisĂ©es, car Ă  votre avis, la culture est toujours mise au second plan? Comment sortirons-nous de cette urgence?

    Cultures & Covid 19 ne se mĂȘlent pas. L’un frappe l’autre de plein fouet : les salles de concerts, les galeries et les librairies aujourd’hui sont fermĂ©es. Mais, il ne faut pas omettre que tous les aspects de la vie quotidienne le sont aussi. La Culture doit et devra toujours nous unir, stimuler un engagement mondial mais, surtout, restaurer l’espoir et la confiance aujourd’hui perdue.

° Envisagez-vous dĂ©jĂ  d’écrire de nouvelles chansons?

    Bien sĂ»r! Nous sommes en train de composer de nouveaux titres.

° Quand tout sera fini, espérons-nous vous revoir bientÎt jouer en live?

    Bien sĂ»r! The Pesticides aime saigner la scĂšne en communiquant sa rage, ses tracas et mais, surtout, son amour pour son public. Et
 putain d’public !

° Fermez l’interview comme vous le souhaitez, un message à ceux qui le liront pour entrer dans votre monde musical et parce que et quoi que vous ayez envie de dire, vous avez tout l’espace que vous voulez.

    J’voulais r’mercier toutes les personnes qui m’ont soutenue Ă  la mort de mon Djipi pis, Ă  la mort de mon Papa en me partageant leur vĂ©cus, leur rires ou mĂȘme parfois leur silences. Merci


9 rĂ©ponses sur “INTERVIEW par Tuttorock.com en français et en italien par Fabio Loffredo ! đŸ’„đŸ’‹”

  1. I watched one video on YouTube of one of your rehearsals and it was excellent! The guitar player is outstanding also! I love his style and his guitar playing is very tasteful! I love the whole concept and you guys are great! All my love to all of you,
    Randy orange

  2. Une belle prĂ©sentation de ce que vous ĂȘtes: authentiques. Bon vent aux Pesticides et hĂąte de dĂ©couvrir les nouveaux titres!

    1. Bravo !!! Vraiment fier que vous avez su vous relever et reformer le groupe. C’Ă©tait une annĂ©e vraiment difficile pour vous… Force et courage !!!

  3. IntĂ©ressante interview. Nous vivons une pĂ©riode effroyable au niveau culturel mais votre dĂ©termination payera, j’en suis certain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *